Architecte des bâtiments de France A.B.F

La protection de l’environnement des monuments historiques est contrôlée par l’ABF. En l’absence de périmètre délimité (PDA), les abords des monuments historiques comprennent tout immeuble, bâti ou non bâti y compris les arbres visibles du monument historique ou visibles en même temps que lui et situés à moins de cinq cents mètres de celui-ci. Depuis 2015, notre association déplore que l’ABF ne prenne pas au sérieux la protection des monuments historiques et refuse de se déplacer pour analyser la covisibilité d’un projet avec le monument. L’ABF que nous avions rencontrée en mars 2018, a démissionné en juin 2019. Nous avions dénoncé par écrit auprès du chef de service les nombreuses erreurs faites sur tous les dossiers. Notre association était lasse de faire le travail de l’ABF. Pour la première fois, le chef de service adjoint s’est déplacé en août 2019 Nous l’avons rencontré sur place pour le sensibiliser sur notre bourg. Nous attendons les actes du remplaçant. A suivre…

• Lettre du 7 octobre 2019 de l'association E.P.B.E à l'ABF ( cliquer ici pour voir le PDF )

 

• Lettre du 15 octobre 2019 de l'association E.P.B.E à l'ABF ( cliquer ici pour voir le PDF )

Historique des Architectes des Bâtiments de France sur le Bourg

2004 à 2013

Une protection patrimoniale volontariste du bourg

Le bourg d’Eysines a été très protégé de 2004 à 2013 ( + de 8 ans) grâce à la volonté d’un homme, M. François GONDRAN, architecte du patrimoine après avoir fait l’école de Chaillot et chef de service territorial de l’architecture de la Gironde.

 

• Chronique de M. François GONDRAN le 3 /07 / 2008 sur les espaces protégés et l’exemple du bourg d’Eysines ( cliquer ici pour voir le PDF )

• Exemple caractéristique d’une décision de M. François GONDRAN ABF sur le bourg le 3/04/2006.

( cliquer ici pour voir le PDF )

 

2014 à 2019

Une libération de l'urbanisation portant atteinte au bourg

 

M. François GONDRAN a été remplacé par Mme Catherine CHIMITS-DAZEY, Architecte des Bâtiments de France. Elle a pris des décisions préjudiciables à la protection de notre bourg ancien. Elle a quitté ce poste en juin 2019.

 

2020

Un avenir incertain pour le bourg

 

Madame CHIMITS-DAZEY a été remplacée par monsieur Hubert MERCIER. Nous attendons ses décisions.

Comment l'association E.P.B.E prouve la visibilité et/ou covisibilité depuis les deux monuments historiques.

 

Sous le contrôle du juge, l'ABF doit analyser si les projets immobiliers dans le périmètre protégé portent atteinte ou non à un monument historique. L'association E.P.B.E est obligée de faire preuve d'imagination pour démontrer la visibilité et/ou covisibilité depuis un des deux monuments historiques. 

Exemple contre le permis de construire de la société GMB Gabriel Moussa

Le promoteur des Villas Gabriel après un recours gracieux de l'association E.P.B.E a obtenu un permis modificatif le 17 juin 2018. L'ABF a du réviser sa copie.

Exemple contre le permis de construire de la société Nacarat

L'association E.P.B.E a prouvé la covisibilité du projet avec la maison Guiraud. La société Nacarat a été contrainte de demander un permis de construire modificatif. L'ABF a dû réviser sa copie.

Exemple contre le permis de construire de la société Bouygues

L'association E.P.B.E a utilisé un monte-charge élevé à 12 mètres correspondant à la hauteur du projet immobilier Bouygues, avenue de Picot.

Contact

Nous contacter

Association E.P.B.E - Sauvons le Bourg

13 bis rue Raoul Déjean 33 320 Eysines

Téléphone : 05 56 57 77 78 

 

Mail : contact@sauvonslebourg.org

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

           « La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

 

 Pierre Mendès France

La République moderne, 1962

Site internet réalisé par Julien Darblade - www.julien-darblade.com