Environnement

AGISSONS !!!

Mesdames, Messieurs les MAIRES des communes d’Eysines, Mérignac, le Haillan, Martignas Saint Jean d'Illac, Pessac... La période du confinement causée par la pandémie a des côtés positifs.

 

Les avions commerciaux sont cloués au sol depuis le premier avril 2020. Les nuisances sonores et la pollution chimique cancérigène en CO2, pour les riverains de ces communes, ont cessé. Le ministre de l’Economie Bruno LE MAIRE demande à la compagnie aérienne AIR France, en compensation des fonds publics alloués (7 milliards d’euros), de supprimer les vols intérieurs qui peuvent être remplacés par le train jusqu’ à une durée  de 2h30. C’est le cas des vols Bordeaux / Paris.  Cela concerne, notamment, la navette Air France qui assure 10 vols quotidiens. Il faut étendre ce principe à toutes les compagnies aériennes.

Mesdames, Messieurs les élus, notre association « Environnement, Patrimoine du Bourg d’EYSINES » (E. P. B. E) vous demande d’intervenir pour vous assurer de cette nouvelle politique compte tenu de l’impact environnemental sur nos communes. C’est l’occasion de changer les travers néfastes de notre société.

ELUS, HABITANTS RIVERAINS DE L’AEROPORT DE MERIGNAC MOBILISEZ- VOUS !

Si nous le voulons, nous pouvons être dans un tournant historique.

Le 5 mai 2020 

Les arbres et volet paysager

« Nos arbres sont nos meilleurs alliés dans la lutte

contre la dégradation du cadre de vie »

Nos politiques considèrent les arbres comme du mobilier urbain ! Le volet paysager exigé dans tous les permis de construire est négligé par les services d’instruction des permis. Lors des travaux du TRAM, l'association E.P.B.E a dénoncé le sacrifice des arbres du BOIS SALUT (avenue de PICOT station bourg). Leur remplacement par d’autres arbres est une mauvaise excuse. L’avis préalable de l’ABF avant l’abattage avait été ignoré.

 

• Article du 13/07/2017 du journal Sud Ouest (cliquer ici pour voir le PDF )


Même les arbres sont sacrifiés

La commune a été  incapable d’anticiper pour protéger le vieux bourg. Au lieu d’accorder, en 2014, le permis de construire à la société Bouygues pour la construction de 4 immeubles de 12 mètres, il fallait penser à la station du tram ! Le bois Salut a été amputé d’arbres adultes remarquables dont des micocouliers à l’entrée du bourg. Notre association estime que ce n’est pas le bon choix et que la destruction de notre bourg dans le périmètre des monuments historiques est un scandale. Nous avons demandé à madame le maire de justifier qu’elle a obtenu l’accord de l’architecte des bâtiments de France (ABF) avant d’abattre ces arbres.

Lettre du 7 juin de l'association EPBE adressée au maire (cliquer ici pour voir le PDF)

Avant

Après

 Arbres abattus en 2017

La loi considère un arbre comme un  immeuble qui, s’il est situé dans un rayon de 500m autour d’un monument historique, est protégé et ne peut être abattu sans autorisation (Avis conforme) du Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine (STAP). Que cette procédure ait été respectée ou non, ces arbres conféraient à Eysines un peu du charme qui est en train d’être détruit par une urbanisation galopante, et représentaient un élément important de régulation écologique et de qualité de vie.

DIX COMMANDEMENTS POUR LES ARBRES 

Selon le livre Du bon usage des arbres de Francis Hallé


RESPECT • Les arbres sont des êtres vivants, aussi vivants que vous ou moi. Mieux : ils sont nos protecteurs. Accordez-leur le respect auquel ils ont droit en tant qu'êtres vivants et ne les traitez jamais par le mépris, comme s'ils n'étaient que du mobilier urbain.

 

ANTICIPATION • Avant de planifier un édifice ou un quartier neuf, faites appel à un urbaniste qui saura placer d'abord les espaces verts et les lignes d'arbres, le bâti viendra seulement par la suite.

 

COMPÉTENCE • Sachez vous entourer des meilleures compétences pour le choix des essences, la plantation, les tailles de formation, l'élagage du bois mort et les diagnostics de sécurité.

 

PRÉVOYANCE • Prévoyez, pour chaque arbre planté, un volume suffisant pour sa couronne et jamais lorsqu'il sera devenu adulte : cela rend les tailles inutiles. N'oubliez lamais qu'un arbre non taillé n'est pas dangereux.

 

MODESTIE • Ne plantez jamais de  « gros sujets » destinés à faire impression : c'est à la fois une perte de temps et un gaspillage financier. La "frime" et les arbres ne vont pas ensemble.

 

HONNÊTETÉ • Ne croyez pas — et ne tentez pas de faire croire — que dix jeunes arbres vont remplacer un grand et vieil arbre abattu : c'est une contrevérité sociale, écologique et financière.

 

NON-VIOLENCE • Ne billez ni les branches ni les racines d'un arbre, sauf obligation absolue. Ce n'est pas esthétique et cela rend l'arbre dangereux.

 

CIVISME • Soyez intraitables avec les comportements laxistes et inciviques vis-à-vis des arbres en ville : chocs, mutilations, etc. Ils supportent très mal toute forme d'agression.

 

PROTECTION • N'oubliez jamais qu'abattre les arbres le long des axes routiers n'est en aucun cas une réponse adaptée aux problèmes de la sécurité routière.

 

GRATITUDE • Aimer les arbres, c'est une autre façon d'aimer l'homme. Aimez vos arbres et vous aurez la satisfaction de constater que vos concitoyens vous en témoigneront de la gratitude. 
 

Nuisances sonores

RAFALES : la vraie guerre est là !

La majorité des entreprises et des activités est à l’arrêt suite au confinement des populations provoqué par la pandémie virale au COVID 19, sans précédent. Les faillites des entreprises et des licenciements de salariés seront inévitables.
Les inégalités sociales, déjà importantes, vont se creuser.
Comment accepter que les vols quotidiens des rafales, avions de combat et de chasse sous l’égide des sociétés DASSAULT, SAFRAN et THALES à Mérignac, dans le cadre de la formation des pilotes indiens et qataris continuent leurs activités ?

Le décret du 23 mars 2020 qui définit les activités autorisées et celles interdites, ne comporte pas une telle dérogation. Les vols des transports aériens des voyageurs sont interdits.

En tout état de cause serait-elle justifiée ?

Les Eysinais sont victimes déjà du bruit insupportable de ces avions. Le président MACRON a invoqué la notion contestable de « guerre » pour justifier le confinement.
Pouvons-nous favoriser une autre guerre avec ces avions de combat ? NON.

En 2018, Les avions "rafale" survolent la Ville d'Eysines : soit 3 vols par jour, soit 6 mouvements. Que fait le maire pour s'opposer fermement à cette nuisance sonore insupportable pour les eysinais ? Mme le Maire s'est réjouit de la vente d'avions de combat à l'international. Nous nous opposons à cette nuisance sonore. Nos élus auraient dû se mobiliser et nous mobiliser. 

Vous pouvez adhérer à l'Association Eysino-Haillanaise de Défense contre les Nuisances de l'Aéroport en cliquant ici.

La beauté des vieux murs du Bourg en image !

En contraste : les laideurs dans le Bourg d'Eysines Avril 2020 

Nous avons photographié LES LAIDEURS dans le bourg d’Eysines. A qui la faute ? A tous : propriétaires privés et propriétaires publics.

Nous demandons à la commune une politique d’incitation à protéger l’environnement du bourg ancien d’Eysines.
Nous constatons :

- Véhicule abandonné, pneu crevé, depuis plus de deux ans,
- Clôture inesthétique à l’entrée du bourg,
- Impasse défoncée à l’entrée du bourg,
- Surélévation en cours de construction abandonnée,
- Maison appartenant à la métropole obstruée par planche en bois
- Portail rouillé accès école de musique,
- Distributeur de coca cola défoncé,
- Maisons murées appartenant à la métropole,
- Recoin laissé à l’abandon etc…

Il suffit de peu de chose pour les supprimer !

Contact

Nous contacter

Association E.P.B.E - Sauvons le Bourg

13 bis rue Raoul Déjean 33 320 Eysines

Téléphone : 05 56 57 77 78 

 

Mail : contact@sauvonslebourg.org

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

           « La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

 

 Pierre Mendès France

La République moderne, 1962

Site internet réalisé par Julien Darblade - www.julien-darblade.com