Urbanisme

Les préemptions urbaines

Le droit de préemption urbain est accordé à la commune et à la métropole. Depuis 2002 de nombreuses préemptions ont eu lieu notamment dans le bourg. Nous avons eu accès à la liste des préemptions. Les motifs sont :

  • Réalisation d’équipements publics

  • La mise en œuvre d’une politique de l’habitat  et veille foncière PAE

  • Réserve foncière !

  • Sauvegarde des activités économiques …   

Depuis cinq ans l'association E.P.B.E demande :

  • La non destruction des anciennes maisons du bourg laissées à l’abandon par la commune ou la métropole

  • Leur  revente à des particuliers à charge de les sauvegarder et les restaurer.

EPBE, par ses actions, a réussi ou cherche à infléchir la politique de destructions :

  • Maison 3, rue Girol

  • Maison 1, avenue de Picot

  • Maison 12, avenue de Verdun

  • Maison 5, rue Jean Tougne

  • Grange 8, avenue de Verdun

  • 89 et 91, avenue de la Libération (achats par métropole)

  • 11 et 11 bis, rue Paranteau (achats par métropole , procès par EPBE en cours)

• Liste des préemptions à Eysines de 2002 à 2018 ( cliquer içi pour voir le PDF )

2019 

STOP à la densification de la commune d'Eysines

STOP à la spéculation foncière

On bétonne trop :

 

M. Michel Cognie, président de l'association Connaissance d'Eysines s'insurge contre l'urbanisation excessive du bourg

9ème modification du PLU

Le 5 juillet 2019, l'association E.P.B.E a écrit au commissaire enquêteur dans le cadre de l’enquête publique pour la 9ème modification du PLU. PDF de la lettre (cliquez içi)

Lettre ouverte au maire

 

Le 4 avril 2019, l'association E.P.B.E a écrit une lettre ouverte au maire. PDF de la lettre (cliquez içi)
 

Guerre aux démolisseurs

 

Comme Victor Hugo en 1832, l'association E.P.B.E est contre la destruction de notre patrimoine. Nous vous rappelons quatre exemples dans le vieux bourg :

• La maison vigneronne rue Gabriel MOUSSA, caractéristique de notre histoire, tronquée dans sa longueur en 2018. 

• Un ancien Bourdieu au 22, rue de la Libération détruit en 1990, remplacé par une résidence écrasante et non intégrée au bâti du vieux bourg.

• Une partie de l’ancienne école des garçons, place du général de GAULLE a été démolie.

• Le lavoir rue Parmentier a été détruit en 1990 

2018

 

Le 8 février 2018, l'association E.P.B.E interpelle le maire, responsable seule, de l’urbanisation dévastatrice sur le bourg d’Eysines 

 

• Questions et observations par l'association adressées au Maire le 8/02/2018 (cliquer ici pour voir le PDF)

 

• Réponse du maire le 30/03/2018 (cliquer ici pour voir le PDF)

 

• Lettre ouverte du 11/05/2018  de l'association au maire (cliquer ici pour voir le PDF)

Cumul des mandats en matière d’urbanisme par le maire 

1 ) LA FABRIQUE DE BORDEAUX METROPOLE (FAB) est une société anonyme créée le 4 mai 2012. Le président directeur général est monsieur MANGON Jacques, il est aussi vice-président de Bordeaux Métropole et maire de Saint-Médard-en-Jalles. Notre maire Christine BOST est administratrice. Elle représente la métropole aux côtés de 10 autres élus. Elle est aussi vice-présidente de la Métropole. Le conseil d’administration est composé de 18 membres. La première adjointe de notre commune, madame Evelyne FRENAIS, adjointe à l’urbanisme est membre de l’assemblée spéciale.

2 ) Notre maire est administratrice de GIRONDE HABITAT OFFICE PUBLIC DE L’HABITAT.

3 ) Notre maire est vice-présidente du département chargée des synergies, stratégies et développement des territoires + membre de la commission politique et économie touristiques et de la commission développement économique et de la commission agriculture, mer et forêt.

Nos élues sont ENGAGEES dans ces questions d’urbanisme qui relèvent de leur responsabilité.

Le nombre de logements progresse plus vite que la population en Nouvelle Aquitaine.​

 

Résultat : Accélération de la vacance !

Entre 2010 et 2015, le parc de logements a progressé  deux fois plus vite que la population. La Gironde se distinguait  par l’accélération de son attractivité  sous l’impulsion de Bordeaux Métropole. Au 1er janvier 2015, la Nouvelle-Aquitaine comptait 3 416 000 logements dont 289 650 logements vacants. C’est la quatrième région de métropole avec le plus fort taux de vacance (8,5 % contre 7,9 % en France métropolitaine) Entre 2010 et 2015, le nombre de logements vacants a progressé annuellement de près de 86 900 unités, expliquant ainsi 23 % du nombre de logements vacants supplémentaires sur la période. 

 

‎• Le commentaire d’EPBE : une offre de logement trop importante ou inadaptée ?  A laquelle Eysines participerait ?

Source :

Insee Flash Nouvelle-Aquitaine No 39 Paru le : 26/06/2018

Insee PremièreNo 1700 Paru le : 26/06/2018

2017

Notre association a attaqué en 2017 le nouveau PLU 3-1 devant le tribunal administratif. Compte tenu des hauteurs des immeubles à venir dans le bourg historique. Le tribunal a rejeté notre recours au même titre que les 40 autres procès.

• Carte PLU 3-1 du centre-bourg ( cliquer ici pour voir le PDF )

• Article du 6 mars 2017 dans le journal Sud Ouest : Ils défendent le bourg (cliquer ici pour voir le PDF)

 

• L'association EPBE dénonce les faussetés parues sur le Mag'Eysines de mai 2017

(Cliquer ici pour voir le PDF)

- Depuis 2004, la commune et la métropole ont préempté de nombreuses maisons dans le bourg et les ont laissées à l’abandon. Liste des préemptions commune et métropole de 2004 à 2015.

• Nous vous invitons à lire l'article de Monsieur Laurent Chalard : La géographie des plus fortes croissances urbaines paru sur population & avenir 2017/5 (cliquer ici pour voir le PDF)

2016

L'association E.P.B.E a participé activement à l'enquête publique sur la révision du PLU 3-1 et le projet de modification du périmètre des deux monuments historiques.

• Tract de L'association E.P.B.E avant l'enquête publique ( cliquer ici pour voir le PDF ) 

De nombreux eysinais ont adressé des lettres au commissaire enquêteur dans le but de protéger le bourg.

 

• Lettre enquête publique au commissaire enquêteur du 10/03/2016 ( cliquer ici pour voir le PDF ) 

 

• Lettre enquête publique au commissaire enquêteur du 20/03/2016 ( cliquer ici pour voir le PDF ) 

Un périmètre d'action à élargir

 

L’association a adressé une lettre à la présidente de la commission d’enquête sur la révision du PLU afin de la sensibiliser sur la réduction du périmètre de protection qui est envisagé dans le nouveau projet de PLU.

En effet, dans le cadre de cette révision, ce périmètre est revu en forte baisse, ce qui mettra inévitablement en danger à moyen ou long terme la sauvegarde du vieux bourg.

Actuellement, la zone protégée se définie par deux cercles d'un rayon de 500 mètres autour des 2 monuments inscrits : le pigeonnier du Château Lescombes et la Maison Guiraud.

• Article du 19/03/2016 du Sud Ouest : Défense du bourg : une lettre au commissaire enquêteur ( cliquer ici pour voir le PDF) 

Le document ci-dessous vous permet de visualiser en vert le périmètre projeté dans le nouveau PLU (très réduit par rapport à l’existant) et en rouge celui proposé par notre association. Ce dernier est, à notre sens, plus judicieux car il permet d’englober la quasi totalité des sites remarquables de notre village.

Notre souhait est que la hauteur des constructions dans ces zones soit limitée à 7,5 mètres afin de préserver l’homogénéité et la valeur patrimoniale de l’ensemble.

Une mutation non concertée et non intégrée

Les projets qui nous inquiètent font partie de l’opération « 50000 logements » visant à densifier le parc de logements de la CUB. Si nous ne sommes pas contre ce type de construction en réponse à l’expansion démographique, nous sommes en revanche dans l’incompréhension la plus totale quant à sa localisation et son importance. Certes il est nécessaire d’aménager le corridor des transports en commun, certes il est logique de faire muter ces moyens de transport vers des solutions moins polluantes et plus efficaces, mais il ne faut pas oublier la valeur architecturale du passé qui permet une transmission visuelle de l’Histoire d’une ville.

Notre centre bourg, composé de nombreuses maisons en pierre, bordé de monuments historiques ne peut être ainsi « mutilé » et « écrasé » par le diktat de la densification. Alors oui aux logements, mais dans l’intégration et l’harmonisation de l’existant et non à la dénaturation du centre bourg!

2015 

Commentaire de l'article par l'association 

 

Suite au conseil municipal du 23/09/2015, il apparaît que la mairie entend désormais défendre le patrimoine eysinais. Si cette volonté nous paraît louable et aller dans le bon sens , nous restons très prudents quant à la réalisation dans les faits. Car, pour l’instant, aucun détail sur les sites ni même sur la zone à protéger n’a été dévoilé, ce qui peut laisser dubitatif sur cette annonce.

Alors véritable prise de conscience ou simple annonce politicienne, l’avenir proche nous le dira.

2012

Notre association a découvert après sa création les projets préconisés dans un rapport établi par l'architecte M. Alexandre Chemetoff. Depuis nos actions, la commune soutient qu'ils ne sont plus d'actualité. A surveiller.

• Rapport Chemetoff ( cliquer ici pour voir le PDF )

• Projet Chemetoff ( cliquer ici pour voir le PDF )

 

 2006 / 2009

LA DECOUVERTE DES PROJETS : le Plan d'Aménagement d'Ensemble (le PAE)

‎• En 2006, la commune et la CUB ont instauré un plan d’aménagement d’ensemble(PAE) sur le centre bourg (voir le périmètre de l’opération).

‎• En 2009, une délibération du conseil de la CUB en date du 13 mars 2009 prévoyait dans ce périmètre la construction de 1354 logements.

 

‎• En 2014, lorsque nous avons créé l’association nous avons découvert les nombreux dangers toujours actuels pour le bourg d’Eysines.‎

• Le 11 aout 2019, EPBE a demandé au maire de préciser ce qui a été fait et les projets à venir (cf mail du 11 août 2019 réitéré le 26 décembre 2019).

EPBE n’a reçu aucune réponse.

• Mail du 11/08/2019  de l'association E.P.B.E adréssé au maire ( cliquer ici pour voir le PDF)

Carte du P.A.E Centre Bourg

2003

Interview de M. Daniel Dougados, adjoint à l'urbanisme : Une amorce de protection du vieux bourg ?

Cadastre napoléonien de 1811 : Deux bourgs à sauvegarder 

Contact

Nous contacter

Association E.P.B.E - Sauvons le Bourg

13 bis rue Raoul Déjean 33 320 Eysines

Téléphone : 05 56 57 77 78 

 

Mail : contact@sauvonslebourg.org

  • Facebook - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

           « La démocratie n’est efficace que si elle existe partout en tout temps. Le citoyen est un homme qui ne laisse pas aux autres le soin de décider de son sort commun. Il n’y a pas de démocratie si le peuple n’est pas composé de véritables citoyens, agissant constamment en tant que tels. »

 

 Pierre Mendès France

La République moderne, 1962